Vous êtes ici

Plan de Prévention des Risques Technologiques de Titanobel

-A +A

TitanobelL’entreprise Titanobel, fabricant d’explosifs, possède un établissement sur la commune de Saint-Quentin sur Isère, installation classée « Seveso seuil haut ». L’étude de dangers réalisée en 2011 a été réactualisée en 2016, dans le sens d’une diminution des risques à la source. Elle est actuellement en cours d’instruction par la Direction régionale de l’environnement (Dreal) et sera prise en compte dans le Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) de Titanobel, actuellement en cours d’élaboration

 

Ce plan délimite autour du site un périmètre d'exposition au risque à l'intérieur duquel différents outils réglementaires peuvent être appliqués en vue de limiter la vulnérabilité des personnes exposées.

 

Un des enjeux est donc de définir le futur zonage en fonction des risques, et les réglementations qui y seront associées.

 

Le périmètre d’étude couvre une petite partie de Voreppe sur le secteur de l’Ile Rose, Ile Plançon Centr’Alp, qui pourrait être potentiellement impactée par un risque de surpression et de bris de vitres en cas d’incident.

 

Pour informer les habitants sur les conséquences de la mise en place de ce plan au niveau local, une réunion publique de présentation du contexte et des enjeux a eu lieu le 19 juin 2018.

 

Le projet de PPRT finalisé sera ensuite soumis à une enquête publique à l’automne 2018 avant son approbation par arrêté préfectoral. Document réglementaire, il sera alors annexé au PLU de la commune.